Foot : le nouvel entraîneur belge de l’équipe nationale arrive à Téhéran

Téhéran, 15 mai - IRNA - L’entraîneur belge, Marc Wilmots, qui dirigera bientôt l’équipe nationale de football iranienne, est arrivé à Téhéran.

La nomination d'un entraîneur qui pourrait remplacer Carlos Queiroz au sein de l'équipe nationale iranienne était ces jours-ci le premier problème de football dans le pays, et de nombreuses options avaient été mentionnées pour ce poste.

Marc Wilmots a été nommé entraîneur-chef de l’équipe nationale iranienne, bien qu’il n’ait pas une très bonne expérience, mais il était brillant dans sa carrière officielle en tant que footballeur. Gérer l'équipe nationale iranienne lui serait donc une tâche très importante.

L'entraîneur belge est arrivé en Iran mercredi matin avec son assistant pour signer un contrat avec la fédération iranienne aujourd'hui après avoir visité les installations de football du pays.

Il a été accueilli ce matin par Ebrahim Chakouri, un haut responsable de la Fédération nationale de football.

Marc Wilmots, né le 22 février 1969 à Dongelberg, est un footballeur belge reconverti entraîneur et ancien sénateur.

Avec l'équipe de Belgique, il compte 70 sélections au poste d'attaquant ; il exerce également les fonctions de commentateur sportif et d'homme politique. Il est de juin 20123 à juillet 2016 l'entraîneur de l'équipe nationale belge de football. L'Union Belge décide de se séparer de lui à la suite de la défaite contre le pays de Galles, durant l'Euro 2016.

Au début de sa carrière, on le surnomme « Le Taureau de Dongelberg », en référence à ses origines, son gabarit et sa combativité. Après son transfert à Schalke 04, le surnom qui lui est le plus souvent appliqué est 'Willy' ou 'Willie'.

Marc Wilmots a 70 capes à son actif avec l'équipe de Belgique. Il a également inscrit 28 buts. Sa participation à la Coupe du monde 2002 lui vaut une nomination au Ballon d'or européen. Tout le monde en Belgique se souvient encore de son but contre le Brésil en huitièmes de finale, annulé sans raison par Peter Prendergast, l'arbitre de la rencontre, alors que le marquoir indiquait 0-06.

Son bilan à la tête de l'équipe nationale de 34 victoires sur un total de 51 matchs joués soit 66,67 % de victoires est le meilleur qu'un entraineur ait jamais réalisé.

Marc Wilmots est marié depuis juin 1996 à Katrien Lambeets, fille de l'ancien président du club de Saint-Trond, Guy Lambeets. Il habite Bordeaux. Il a trois enfants : Martens, Reno et Athena-Lena. Il parle parfaitement les trois langues officielles de la Belgique : le français, l'allemand et le néerlandais.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**