Iran: la production nationale des médicaments sanctionnés est à l'ordre du jour

Téhéran, 7 mai, IRNA- Le vice-président iranien pour la science et la technologie, Sorena Sattari, a déclaré mardi que la production locale de médicaments sanctionnés était à l'ordre du jour du.

L’Iran a une grande capacité de production nationale de médicaments, a déclaré Sattari lors d’une cérémonie tenue dans la province d’Alborz, à l'occasion du dévoilement de quatre médicaments anticancéreux et antidiabétiques ce mardi 7 mai.

Dans un délai de six mois ou un an, l'Iran s'appuyant sur ses capacités nationales pourra répondre aux besoins du pays en médicaments, a-t-il assuré.

Par ailleurs, le premier vice-président iranien, Eshaq Jahangiri, a déclaré le 29 avril que Téhéran espérait que la communauté internationale romprait le silence sur les sanctions imposées par les États-Unis à l'importation de médicaments en Iran.

Il a souligné que l'action des États-Unis allait à l'encontre de la loi sur les droits de l'homme (HRL).


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**