Les exportateurs du pétrole iranien soumis aux sanctions : Londres regrette la décision US

Téhéran, 24 avril, IRNA-Le porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères, a exprimé ses regrets à l’égard de la décision de Washington, de ne pas renouveler les exemptions pour les exportateurs du pétrole iranien avant de réitérer que la préservation du Plan global d’action commun sur le nucléaire iranien (PGAC) représente « un intérêt sécuritaire » pour son pays et que le gouvernement britannique reste « engagé » à cet accord historique.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**