Iran/inondations : triomphe du coeur sur la nature en colère

Téhéran, 14 janvier, IRNA- Depuis plus de trois semaines, l'Iran connaît des inondations dévastatrices sans précédent, qui ont touchaient de nombreuses villes et villages et fait au moins 70 morts avec des intempéries qui se déplaçaient région en région. Les trois-quarts du pays étaient sous les eaux et les crues ont couvert de nombreuses régions du pays, mais l’Iran sans compter sur l’aide étrangère, a su gérer la crise. Comment ?

Suite à cette catastrophe naturelle qui ont endeuillé le pays, près de 70% du territoire iranien a été inondé dans 28 provinces, dont 270 petites et grandes villes et plus de 5 000 villages.

Mais comment l'Iran, privée d’aide à cause des sanctions, a réussi à gérer la crise sans compter sur l'aide étrangère ?
Force est de constater que l'empathie, la cordialité, l'unité et la coordination unifiée qui a soudé le peuple iranien et le gouvernement, les secours et les forces armées sont la clé du succès pour contenir cette crise.

En pleine fête du Nouvel An et les célébrations de Nowrouz, l'équivalent d’un an de pluies sont tombées dans les régions iraniennes, dans l’espace d’un ou deux jours. Des torrents d'eaux ont envahi les rues d’un grand nombre de villages au nord, au sud, à l’est et à l’ouest du pays, faisant plus de 70 morts.
Entre maisons détruites et familles évacuées, le Corps des gardiens de la Révolution, cette fameuse composante de l’armée iranienne, blacklisté, dans un geste stupide du département d’Etat américain, se mobilise pour venir en aide aux populations au côté d’autres forces de secours.

Parallèlement aux efforts de secours déployés par le gouvernement et l'armée et des organisations d’aide d’urgence à leur tête le Croissant-Rouge, les groupes populaires et bénévoles ont joué un rôle déterminant avec une opération coup de main, coup de cœur, et en organisant une collecte financière et de dons pour répondre aux besoins urgents des sinistrés dont certains ont tout perdu.

Un vaste élan de solidarité s'est mis en place. La présence de groupes populaires et le volume élevé d’aide aux victimes ont exposé de magnifiques scènes d’humanité et de sens des responsabilités parmi le peuple iranien.

La communauté des athlètes, des artistes, des acteurs du cinéma, des étudiants et des universitaires, ainsi que de nombreuses personnalités connues et des célébrités ont pris l’initiative et par des gestes spontanés et volontaires ont lancé diverses campagnes et se sont ainsi empressées de collecter l'aide destinées victimes des inondations.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**