Vu d'Iran.Les réunions de Varsovie et de Munich: les scènes de l'isolement US

Téhéran, 17 février, IRNA- Le ministre iranien des Affaires étrangères évoquant l'échec des projets américains à l'encontre de l'Iran, a décrit la réunion de Varsovie et la conférence de Munich sur la sécurité comme les scènes de l'isolement des États-Unis.

Lors d'un entretien accordé à la chaine de télévision libanaise Al-Manar, samedi soir 16 février, le ministre iranien a estimé que les projets américains à l'encontre de l'Iran provoquent un effet boomerang et poussent Washington vers l'isolement.

Il a fait référence au sommet anti-Iran à Varsovie où, selon lui, tous les pays voulaient se distancier de la position américaine contre l'Iran et éviter de violer les réglementations internationales.

Se référant à la récente réunion trilatérale Iran-Russie-Turquie sur la Syrie à Sotchi en Russie, Zarif a déclaré que de bonnes négociations avaient eu lieu et qu'Idlib était une question fondamentale.

En ce qui concerne son récent déplacement au Liban, il a souligné l’engagement de Téhéran à aider Beyrouth dans tous les domaines.

Lors de sa rencontre de samedi avec le ministre libanais de la Défense, Elias Bou Saab, Zarif a souligné la volonté de l’Iran de nouer une coopération économique opérationnelle avec Beyrouth.

La 55e conférence de Munich sur la sécurité a débuté vendredi soir avec plus de 100 chefs d'État et de ministres.

Une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, représente l'Iran à cette conférence de trois jours.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**