Attentat/Iran: le Conseil de sécurité «condamne fermement»

New York, 15 février, IRNA- Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné le plus fermement mercredi la récente attaque terroriste« odieuse et lâche » perpétrée dans la province du Sistan-Baloutchistan dans le sud-est de l’Iran.

Un autobus du personnel du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a été visé par un attentat suicide dans la localité de Chanali, sur la route Khache-Zahedan, dans le sud-est de l’Iran.

Les membres du Conseil de sécurité ont condamné avec la plus grande fermeté l'attentat terroriste odieux et lâche qui a eu lieu le 13 février 2019 dans la province de Sistan-Baluchestan (Iran), faisant 27 morts et 13 blessés.

Les membres du Conseil de sécurité ont exprimé leur profonde sympathie et leurs condoléances aux familles des victimes et au Gouvernement iranien et ont souhaité un prompt et complet rétablissement aux personnes blessées.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé que le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations constituait l'une des menaces les plus graves à la paix et à la sécurité internationales.

Les membres du Conseil de sécurité ont souligné la nécessité de responsabiliser les auteurs, les organisateurs, les financiers et les sponsors de ces actes de terrorisme répréhensibles et de les traduire en justice, et ont exhorté tous les États, conformément à leurs obligations en vertu du droit international et des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité, coopérer activement avec le Gouvernement iranien et toutes les autres autorités compétentes à cet égard.

Les membres du Conseil de sécurité ont réaffirmé que tous les actes de terrorisme étaient criminels et injustifiables, quels qu'en soient les motifs, les lieux, les lieux et les auteurs des actes.

Ils ont réaffirmé la nécessité pour tous les États de combattre par tous les moyens, conformément à la Charte des Nations Unies et aux autres obligations découlant du droit international, notamment le droit international des droits de l'homme, le droit international des réfugiés et droit international humanitaire, menaces à la paix et à la sécurité internationales résultant d'actes terroristes.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**