Sommet anti-iranien de Varsovie : les USA tentent de cacher son isolement (Zarif)

Téhéran, 14 février, IRNA – Réagissant sur sa page Twitter aux agissements iranophobes des Etats-Unis, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a écrit mercredi sur sa page Twitter que les responsables du gouvernement Trump cherchent à cacher leurs perpétuels désengagements à l’international et leur isolement mondial derrière un spectacle mis en scène à Varsovie.

Zarif a poursuivi : « L’organisation de ce sommet anti-iranien, intervient au moment où l'Iran, la Russie et la Turquie se préparent pour un sommet à Sotchi pour œuvrer à la paix en Syrie et au moment où le tribunal onusien de La Haye, s’est dit prêt à ouvrir une enquête pour examiner une affaire d'avoirs iraniens volés par les Etats-Unis ».

Zarif, se référant à l'attentat-suicide au Sistan-et-Baloutchistan dans le sud-est iranien, écrit: « Est-ce par hasard que le cirque de Varsovie commence ses travaux le même jour où l'on vise l’Iran par un attentat terroriste ? Et que dans les rues de même Varsovie, les résidus des mêmes terroristes qui ont provoqué l’attaque poussent des hurrah et des bravos et affiche sur twitter via des robots leur soutien à cet acte terroriste ?!», s’interroge le haut diplomate iranien.

« Les États-Unis reproduisent toujours les mêmes erreurs en attendant des résultats différents », regrette Zarif

L’attaque suicide d’hier mercredi, 13 février, contre un bus transportant les forces du Corps des gardiens de la révolution (CGRI) sur la route Zahedan – Khash dans la province méridionale de l’Iran, Sistan et Baloutchistan, a causé la mort de 27 personnes.

Plusieurs autres ont été également blessées dans cette attaque terroriste menée par une voiture bourrée d’explosifs dont l'auteur takfiriste l'a fait exploser près du bus transportant des forces du CGRI ».

Plus de 27 gardes-frontières innoncentes de la patrie ont été tués dans cette attaque lâche et barbare perpétrée au même jour où une réunion anti-iranienne se déroulait dans la capitale polonaise, Varsovie, à l’initiative, sans surprise, des Etats-Unis et de leurs alliés.

Bien que l’Arabie Saoudite, les Emirats-arabes unis et Israël soient des invités de marque de ce sommet, mais les puissances régionales et des acteurs clés du Moyen-Orient se sont abstenus délibéremment de participer à ce spectacle.

Pour combler le vide, les membres du groupuscule terroriste des hypocrites (OMK) dont les mains sont souillées de sang des innocents et d’innombrables crimes, et qui bénéficie pourtant plus que jamais ces derniers temps du soutien des Etats-Unis, se présentent dans les rues menant à la réunion anti-iranienne de Varsovie, pour manifester une fois de plus, avec leurs fans usés et abusés dont la bouche profèrent le mensonge, leur hostilité et leur trahison, à l’égard du peuple iranien.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9468**