Depuis la Révolution islamique:

Nanotechnologie: l'Iran gagne 53 places pour occuper le 4e rang mondial

Téhéran, 5 février, IRNA- Les recherches et les acquis dans le secteur des nanotechnologies ont pris l'essor en Iran depuis la révolution islamique de 1979, ainsi l'Iran au cours des quatre dernières décennies a gagné 53 places dans ce domaine et occupe désormais le 4e rang mondial.

Après la victoire de la révolution islamique de 1979, la République islamique d'Iran, s'appuyant sur les experts professionnels nationaux, a d'année en année amélioré sa position à l'échelle mondiale dans divers domaines médical, militaire, agricole et technologique ainsi que le secteur de nanotechnologie.

Aujourd'hui, après la révolution, les experts nationaux se sont engagés à développer des nanosciences et des nanotechnologies et ont déjà réussi à réaliser des lancements de satellites, des aéronefs et des chantiers navals, ainsi qu'a produire des nanoproduits dans des domaines tels que la médecine, la santé et les autoroutes.

L'Iran a été à l'avant-garde dans les secteurs aérien et spatial dans la région et dans le domienne nanotechnologie a connu du succès remarquable figurant actuellement au 4e rang mondial.

Selon le responsable du Bureau présidentiel chargé du développement des nanotechnologies, environ 30 000 spécialistes ont été formés dans ce domaine.

En plus, l'Iran a enregistré une hausse de nombre d'articles consacrés aux nanotechnologies durant ces dernières années et plus de 10 500 articles par an sur les nanotechnologies sont produits dans le pays.

Les produits iraniens à base de nanoparticules s'exportent vers plus de 45 pays, dont la Corée du Sud, la Chine, l'Australie, la Malaisie, la Russie et la Turquie, ainsi que vers des pays européens tels que l'Allemagne, l'Angleterre, la France, l'Italie, l'Espagne et l'Amérique latine.

Aujourd'hui, quelque 200 société à base de connaissance spécialisées dans les nanotechnologies sont actives dans le pays qui ont réalisés des avancées considérables.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**