The views expressed in this column are those of the author and do not necessarily represent those of IRNA

Non aux sanctions américaines contre le peuple iranien

Téhéran, 15 septembre, IRNA- Didier Gazagnadou, professeur d’anthropologie à l’université Paris 8 a lancé une pétition à l'Union européenne et dans la quelle il a qualifié d'«inacceptables» les sanctions et les lois extraterritoriales américaines contre le peuple iranien, qui sanctionnent également les économies françaises et européennes.

Selon un article publié sur le site «change.org», Didier Gazagnadou, professeur d’anthropologie à l’université Paris 8 a lancé cette pétition à l'Union européenne.

Les sanctions scandaleuses, illégales et unilatérales américaines contre ce pays affectent essentiellement et gravement la majorité de la population iranienne notamment dans les domaines du travail (nombreux licenciements), de la santé (absence de médicaments) et de l’alimentation (énorme augmentation des prix). Par ces sanctions, des milliers de familles et leurs enfants vont se retrouver sans revenus et vont sombrer dans la pauvreté. Les sanctions et les lois extraterritoriales américaines, qui sanctionnent également les économies françaises et européennes, sont inacceptables. Pour ces raisons, et indépendamment de nos points de vue sur les politiques intérieure et extérieure du gouvernement iranien, nous nous engageons, à notre modeste niveau :

- à aider toutes celles et tous ceux qui cherchent à contourner les sanctions imposées au peuple iranien par le gouvernement américain ; en cherchant toutes les idées possibles sur les moyens et les circuits permettant de ne pas respecter les sanctions américaines ;

- à contribuer à ce que l’Union Européenne devienne totalement indépendante de la domination du dollar sur l’économie mondiale car le comportement impérial américain et ses lois extraterritoriales sont intolérables ;

- à boycotter et aider à boycotter les produits américains tant que le Président D. Trump sera au pouvoir aux États-Unis.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**