Les universitaires iraniens rendent hommage à Gilbert Lazard

Téhéran, 9 septembre, IRNA- En plus du message de condoléances du porte parole de la diplomatie iranienne, un certains nombres d'universitaires et de professeurs iraniens de la langue française ont rendu hommage dans des messages séparés au linguiste et iranologue français, Gilbert Lazard, décédé le 6 septembre 2018.

Monsieur le docteur Hamidreza Shairi, professeur de la langue et la littérature françaises à l'Université Tarbiat Modarres a hommage à ce grand homme et a indiqué que Lazard ne pouvait pas se limiter à ses traductions et à ses écrits mais « on peut qualifier ses œuvres comme les moyens reliant l'Orient et l'Occident».

Selon lui, Lazard a présenté les trésors de la littérature persane, non pas par des mots et des formes linguistiques, mais par le biais des thèmes culturels, humains et épistémiques. «En fait, Lazar n'est pas seulement un linguiste, traducteur et écrivain, mais un anthropologue dont la portée et les dimensions de ses œuvres vont de Ferdowsi, Hafez et Khayyam aux œuvres de Sadiq Hedayat et à la littérature iranienne moderne.»

Madame Parivash Safa, professeur de la langue française de l'université de Tarbiat Modares de Téhéran a pour sa part rendu un très bel hommage à Lazard qui était son professeur consultant de 1992 jusqu'en 1995, se souvenant de beaux moments dans les cours de Lazard. «C'était donc une belle occasion pour moi de le rencontrer souvent et de participer à certains de ses cours. Son savoir phénoménal sur la langue persane ainsi que sur la culture de tous les pays persanophones du monde me laissait perplexe. J'avoue que j'ai rarement rencontré quelqu'un avec une si grande connaissance et pourtant si généreux et accueillant vis-à-vis des étudiants qui venaient lui demander des clarifications à propos de leur travail. C'était un des piliers les plus solides de la langue persane et un érudit irremplaçable pour la communauté linguistique de l'Iran. Que son âme repose en paix.»

M. Alaeddin Goushegir, professeur de linguistique et d'anthropologie de l'Université Shahid Tchamran d'Ahvaz en appréciant les œuvres de Lazard a noté que les livre de «Grammaire du persan contemporain» et le « Dictionnaire persan-français» de Lazard sont uniques dans leurs genres.

M. Mehregan Nézamizadeh professeur éminent de l'Université Allameh de Téhéran a pour sa part souhaité une âme en paix pour Lazard en le saluant et a ajouté « Gilbert Lazard a beaucoup fait par sa longue carrière iranologue à la langue et à la littérature persane. On lui doit énormément.»

Par: Masoumeh Shahmohamadi
Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**