Vice Président: Les Etats-Unis ne peuvent pas arrêter les exportations de pétrole de l'Iran

Isfahan, 11 juillet, IRNA - Le Premier Vice-Président Es'haq Jahangiri a déclaré mardi que les Etats-Unis ne pouvaient pas arrêter les exportations pétrolières iraniennes et a déclaré : «Nous avons adopté les plans nécessaires pour faire face aux pires scénarios».

Lors d'une réunion du conseil d'administration de la province d'Ispahan, il a ajouté que le ministère iranien du pétrole était un acteur majeur sur le marché pétrolier.

«Nous avons même annoncé que nous vendrions du pétrole en bourse, car les ventes de pétrole sur les marchés boursiers sont les plus transparentes, car elles ont lieu dans l'Etat», a-t-il déclaré.

Les gens ne devraient pas s'inquiéter à ce sujet parce que la revendication de ramener les ventes de pétrole de l'Iran à zéro est étrange, a dit Jahangiri.

Notant que les Etats-Unis tentent de semer la discorde dans le pays par des pressions, il a ajouté que les Etats-Unis ont ourdi un complot sérieux contre l'Iran et ont visé le marché pétrolier iranien, le système bancaire et le commerce extérieur.

Décrivant la situation actuelle comme risquée, Jahangiri a déclaré: «Nous avons besoin de la solidarité politique, intellectuelle et nationale pour nous éloigner de la situation».

«Nous devons mettre de côté les différences afin de sortir victorieux de la situation», a-t-il dit, notant que tout devrait venir à l'aide du gouvernement.

Notant que les Etats-Unis, dans leur vaine illusion, ne peuvent empêcher les transactions monétaires de l'Iran, Jahangiri a déclaré qu'à l'exception des Etats-Unis, de l'Arabie Saoudite et du régime sioniste, d'autres pays veulent coopérer avec l'Iran.

L'Iran a annoncé qu'il resterait attaché au Plan d'action global commun tant que ses avantages seraient garantis, a-t-il ajouté.

Jahangiri est arrivé à Isfahan mardi pour inaugurer plusieurs projets de développement dans la province.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench