L’île de Kish, petit coin de paradis en Iran

Téhéran, 10 juillet, IRNA- A 20 km des côtes iraniennes, l’île de Kish est la destination parfaite pour s’évader. Plages de sable blanc, eaux turquoise et récifs coralliens : découverte d’une île qui n’a rien à envier à celles du Pacifique.

L’île de Kish, une zone franche du golfe Persique, située à environ 300 kilomètres du port de Bandar Abbâs, est l’un des hauts lieux du tourisme du sud de l’Iran et même de tout le golfe Persique du côté iranien.

Elle dispose de nombreux centres commerciaux, boutiques, attractions touristiques et hôtels de tourisme. La beauté des plages et des côtes de cette île corallienne d’une superficie d’environ 90 km2 offre notamment l’occasion d’observer de superbes levers et couchers de soleil.

Les palmeraies, les places, les quais et parcs côtiers bien aménagés, le Parc des Oiseaux, l’Aquarium de l’est à l’architecture inhabituelle, où vivent des espèces marines des eaux chaudes, les centres de perliculture, le bateau grec, les complexes de loisirs du Quai récréatif et de l’Arbre vert, ainsi que les grands hôtels, les bazars traditionnels et les centres commerciaux modernes font partie des attraits touristiques de l’île de Kish.

Il faut également citer l’architecture traditionnelle de l’île, qui côtoie aujourd’hui l’architecture moderne des nouvelles constructions.

Pour visiter l'île de Kish, la meilleure période est durant les mois d'hiver, de novembre à avril.

Contrairement à Téhéran et aux autres grandes villes iraniennes, l’air est pur à Kish, les embouteillages sont inexistants et l’atmosphère largement plus détendue.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**