Xinhua: L'exportation du pétrole iranien continue malgré les sanctions américaines

Pékin, 10 juillet, IRNA- Malgré les sanctions anti-iraniennes des Etats-Unis, Téhéran continue à exporter du pétrole de manière décisive, a rapporté lundi l'agence d'information officielle de la République populaire de Chine, Xinhua.

Les sanctions américaines ne peuvent pas arrêter l'exportation du pétrole iranien et les autorités iraniennes soulignent que les exportations de pétrole continuaient comme avant et qu'il n'y avait pas de problème avec cette question, rapporte l'agence de presse Xinhua.

Selon Xinhua, l'Iran a accusé les Etats-Unis d'intimidation, exerçant des pressions sur l'Arabie Saoudite, les pays membres de l'OPEP et déstabilisant le marché pétrolier.

L'Iran estime que la pression exercée par le président américain Donald Trump sur d'autres pays pour imposer des sanctions sur le pétrole iranien a conduit à une augmentation du prix du pétrole sur le marché mondial, indique le rapport.

Le président américain Donald Trump a annoncé le 8 mai le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le programme nucléaire iranien et a annoncé le rétablissement des sanctions contre Téhéran.

Récemment, les autorités américaines ont exigé que tous les consommateurs étrangers de pétrole brut arrêtent d'importer ces produits en provenance d'Iran pour assurer une pression économique sur Téhéran.

La loi américaine a eu des conséquences négatives sur les pays européens et asiatiques, car l'Iran exporte plus de 2 millions de barils de pétrole par jour et sans la présence de l'Iran sur le marché mondial, il est impossible de fournir un tel volume de pétrole en si peu de temps.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**