Une femme dirige le fleuron de l’aviation de la République islamique d’Iran

Téhéran, 1er juillet, IRNA- Bien que dans certains pays islamiques, les femmes n'aient que récemment été autorisées à conduire; en Iran, la direction de la compagnie aérienne iranienne Iran Air est confiée à une femme bien expérimentée et hautement qualifiée en aéronautique.

Farzaneh Sharafbafi, Iranienne de 45 ans et ingénieure en aéronautique et aérospatial de l'Université Sharif de Téhéran, est mère de deux fils. En plus de ses nombreuses responsabilités familiales, elle est depuis un an à la tête de la compagnie aérienne iranienne nationale et a sous sa responsabilité plus de 10 000 personnes.

Gérer la plus grande compagnie aérienne du pays, juste au moment où les autres compagnies aériennes sont confrontées à des difficultés à cause des sanctions américaines, n'est pas une tâche à la portée de tous.

Elle est la première iranienne qui a obtenu un doctorat en science aérospatiale. Elle est également membre de l'Association d'amitié entre l'Iran et l'Espagne.

«Parfois, pour se débarrasser du monde compliqué des mathématiques et de l'ingénierie aérospatiale, j'écris de courts poèmes», a-t-elle dit.

Madame Sharafbafi n'est que l'un des exemples du grand nombre de femmes iraniennes qui occupent des postes importants dans le pays.

Elle n'est que l'une des nombreuses preuves qui ont éclairé les esprits de ceux qui, à cause des propagandes négatives des médias anti-Iran, ont une image trompeuse des droits, des activités, des libertés et des capacités des femmes en Iran.

Des activités politiques et diplomatiques, ainsi que les activités scientifiques, culturelles et artistiques, industrielles, éducatives, managériales, agricoles, médicales ou technologiques, sont tous des domaines où les femmes iraniennes peuvent jouer ou jouent déjà un rôle actif et fondamental.

De même, dans les secteur de production, en particulier dans le domaine de l'artisanat persan, comme le tissage de tapis ou de tapisseries, la trace des mains des femmes iraniennes est bien présente et donne une touche supplémentaire.

La place croissante des femmes dans l'économie iranienne, traduit une évolution de la société positive allant à l'encontre des faux clichés de certains. En effet, en outre d'être considérées comme plus attentives aux détails, les femmes sont jugés efficaces dans leur travail.

Cette nouvelle place des femmes est le résultat d'une évolution qui se traduit par l'importance et la priorité donné à la compétence.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**