L'Iran rejette la solution militaire au Yémen

Téhéran, 14 juin, IRNA - Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a fermement condamné jeudi les attaques saoudiennes contre Al Hudaydah au Yémen, affirmant que la crise dans le pays n'avait pas de solution militaire.

Le recours continu à l'intimidation et à la répression au Yémen ne va nulle part, a dit Qasemi.

Il a fermement condamné les attaques aériennes et maritimes saoudiennes contre le port d'Al Hudaydah au Yémen, ce qui a exacerbé la situation, tout en exprimant sa préoccupation face aux conditions actuelles auxquelles sont confrontés les civils dans ce pays déchiré par la guerre.

«Nous avons toujours souligné que la crise au Yémen n'avait pas de solution militaire et que les agresseurs devraient mettre un terme à leurs atrocités», a-t-il déclaré.

Ces crimes déplorables ont détruit les espoirs politiques et ne feront que compliquer la situation, a-t-il déclaré.

La coalition menée par l'Arabie saoudite a lancé des attaques terrestres pour s'emparer du port d'Al Hudaydah, la quatrième plus grande ville du Yémen.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench