Araqchi affirme sa confiance quant à la préservation du PAGC

Téhéran, 25 mai, IRNA- Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araqchi, a déclaré que l'engagement des pays européens à répondre aux exigences de l'Iran pour la préservation de l'accord nucléaire iranien connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC) était un signe positif.

«La réunion extraordinaire de la commission conjointe du PAGC s'est tenue à la demande de l'Iran pour examiner le retrait des Etats-Unis de l'Iran et de ses conséquences et si les autres signataires sont en mesure de garder l'accord sans les Etats-Unis», a déclaré vendredi Araqchi après la réunion de la commission mixte du PAGC à Vienne.


«Avant la réunion d'aujourd'hui, nous avons mis en place des groupes de travail sur les sanctions et tenu plusieurs réunions d'experts avec des experts UE / E3, chinois et russes», a-t-il ajouté.

«Tous les membres ont exprimé leur engagement envers le PAGC, ainsi que leurs regrets concernant le départ des Etats-Unis de l'accord», a-t-il noté.

Ils ont également réitéré le fait que répondre aux demandes de l'Iran concernant le PAGC et normaliser la coopération économique avec l'Iran est nécessaire pour maintenir l'accord sur l'Iran, a déclaré Araqchi aux journalistes.

Toutes les parties sont en pourparlers avec l'Iran dans les domaines du pétrole, de la banque, de l'investissement, du commerce, de l'assurance et des finances.

Il a ajouté que les négociations se poursuivraient à tous les niveaux.

«Après avoir tenu les pourparlers nécessaires, nous déciderons si nous voulons rester dans l'accord ou le quitter», a t-il réitéré.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench