Téhéran réagit contre les fausses réclamations du Maroc

Téhéran, 24 mai, IRNA- Le ministère iranien des Affaires étrangères a dénoncé une fois de plus les accusations fausses et sans fondement du Maroc.

L'insistance des autorités marocaines à réitérer leurs fausses allégations afin de rupture les relations diplomatiques avec l'Iran en soulevant à plusieurs reprises des allégations injustifiées contre notre pays, ne cherche un but que faire plaisir aux pays tiers.

Bahram Qasemi a nié les propos du ministre marocain des Affaires étrangères, dans une interview accordée à la chaîne de télévision de Fox News.

«Il sait bien que ces accusations sont tout à fait fausse et basées sur les fables d'autres personnes qui ne cherchent que leurs intérêts illégitimes sans s'occuper des intérêts réels des Marocains», a-t-il ajouté.

Selon Qasemi, répéter ces allégations est un vain effort au détriment des pays musulmans.

Le 1er mai, le Maroc a annoncé rompre ses relations avec Téhéran, reprochant au Hezbollah, allié de Téhéran, d'accorder un soutien militaire au Front Polisario. Téhéran a «fermement» démenti ces accusations et a déploré qu'elles aient servi de «prétexte» à une rupture diplomatique.

Certains pensent que cette décision a été prise suite aux pressions des Etats-Unis, du régime sioniste et de l'Arabie Saoudite.

Après la décision de Rabat de rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran, la Ligue des États arabes a déclaré être solidaire du Maroc.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**