La Russie exclue demander à l'Iran de donner de point pour préserver le PAGC

Moscow, 16 mai, IRNA- Ce qui est apparu dans certains médias selon lesquels l'Iran devrait donner des points pour préserver l'accord nucléaire est absolument faux, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Ryabkov.

Certains médias ont rapporté que Ryabkov avait déclaré que l'Iran devait faire des concessions pour sauver le PAGC, mais, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Ryabkov a nié tenu dit ces propos.

«Je n'ai pas dit que l'Iran devait faire des concessions», a déclaré Ryabkov à l'Agence de presse de la République islamique (IRNA) mardi soir.

Ryabkov a déclaré que l'agence de presse Interfax avait cité ses remarques correctement; le seul problème était le titre qui était exactement le contraire de ce qu'il avait dit.

Qualifiant le Plan d'action global commun (PAGC) d'accord complet et équilibré, il ajouté : «Nous ne pouvons tout simplement pas, en vertu de notre position, exhorter l'Iran à faire des concessions».

«Exiger de l'Iran de telles choses est faux, non constructif et nuisible; nous devrions fournir des conditions pour défendre les activités commerciales iraniennes», a-t-il dit.

«Certains Etats tentent de soulever des questions tels que le programme de missiles de l'Iran et les politiques régionales qui ne faisaient pas partie du PAGC», a-t-il ajouté.

Il a également dit qu'il s'inquiètait du fait que certains pays tentent de renégocier l'accord, ce qui peut provoquer une situation dangereuse.

Les pays européens, la Russie et la Chine ont annoncé qu'ils sont toujours engagés dans cet accord. Et l'Iran est en train de voir tous les éléments pour voir si les autres signataires de l'accord peuvent toujours garantir ses intérêts en maintenant le PAGC.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**