L'Iran demande plus d'informations sur l'attaque de la résidence de l'émissaire à Vienne

Téhéran, 13 mars, IRNA- Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, a déclaré être en contact avec des responsables à Téhéran et en Autriche pour obtenir des informations sur la récente attaque contre la résidence diplomatique d'Iran dans la capitale autrichienne.

Un assaillant a poignardé un officier de police diplomatique à la résidence de l'ambassadeur iranien à Vienne, a annoncé la police autrichienne dimanche soir.

Qasemi a déclaré aux journalistes dimanche que l'agresseur avait environ 26 ans et était apparemment un citoyen autrichien.

«L'identité de l'attaquant et ses intentions ne sont pas encore connues», a-t-il déclaré.

Il a exprimé l'espoir que la police et les autorités autrichiennes mèneraient des enquêtes sur la question et fourniraient à Téhéran plus d'informations sur l'identité et les intentions de l'agresseur en quelques heures.

Il a également évoqué sa conversation téléphonique avec l'ambassadeur d'Autriche à Téhéran, affirmant que la résidence de l'envoyé iranien n'avait pas été endommagée et que l'officier blessé qui avait été poignardé avait été transporté à l'hôpital.

Qasemi a ajouté que l'agresseur était un étranger mais de nationalité autrichienne.

Nous voulons que le gouvernement autrichien examine l'affaire et fasse plus pour protéger la mission diplomatique iranienne et ses bâtiments, a-t-il souligné.

L'officier a été blessé au bras et l'attaquant autrichien de 26 ans originaire du Tyrol a été abattu, a rapporté l'AFP.

L'agent de police a utilisé du gaz poivré mais a dû tirer sur l'attaquant.

Sa décision de tuer l'attaquant était basée sur les règles, a déclaré un porte-parole du ministère de la Défense autrichien.

La police a augmenté le nombre de ses forces sur le site de l'attaque.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**