Zarif:

L'Iran et le Pakistan sont sur la voie de la paix et de la prospérité

Islamabad, 13 mars, IRNA - Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a déclaré que l'Iran et le Pakistan étaient suffisamment prudents pour mener le changement vers un voisinage plus fort.

S'exprimant en tant qu'invité aux «70 ans de relations entre le Pakistan et l'Iran et les perspectives d'avenir» à l'Institut des études stratégiques d'Islamabad lundi, il a déclaré que l'Iran et le Pakistan devaient développer et renforcer leurs relations.

«Nous avons probablement les plus longues relations diplomatiques avec le Pakistan, mais les relations entre les deux peuples sont beaucoup plus profondes, enracinées dans notre histoire commune, notre culture commune et nos valeurs communes», a déclaré M. Zarif.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a ajouté que les difficultés, les hauts et les bas, les questions politiques ne rompraient jamais les liens qui existent entre le peuple iranien et le Pakistan.

«Laissez-moi vous assurer que l'Iran ne fera jamais rien pour nuire au Pakistan et nous sommes convaincus en Iran que le Pakistan ne fera jamais rien pour nuire à l'Iran. Nous avons tellement confiance les uns dans les autres», a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères.

Il a dit que le Pakistan avait toujours été aux côtés de l'Iran dans les moments difficiles et a déclaré «nous savons que les frères et sœurs pakistanais n'oublient pas que l'Iran était de leur côté quand le Pakistan en avait besoin».

M. Zarif a déclaré que le gazoduc irano-pakistanais serait achevé, que les relations bancaires entre l'Iran et le Pakistan reprendraient, que l'accord de libre-échange serait signé et que les ports de Chabahar et de Gwadar deviendraient des projets complémentaires.

Il a ajouté que les relations entre les deux pays vont aller de l'avant et se développer davantage.

Le fonctionnaire a noté que l'Iran et le Pakistan en tant que deux pays musulmans vivent dans un quartier très difficile.

«Nous devons travailler ensemble pour changer le paradigme des relations qui existe malheureusement dans le monde musulman d'aujourd'hui», a ajouté le ministre des Affaires étrangères.

Le haut diplomate iranien a déclaré à un moment où la région et la Oummah musulmane font face à de grands défis, le Pakistan et l'Iran ont un rôle plus important à jouer.

Il a déclaré que les deux pays ont des problèmes de sécurité similaires et qu'ils devront coopérer les uns avec les autres pour les combattre efficacement.

Zarif a noté que la sécurité ne peut être atteinte au détriment des autres.

«L'Iran et le Pakistan peuvent travailler ensemble pour avoir une meilleure région», a-t-il ajouté.

Zarif a poursuivi en disant que l'approche hégémonique a échoué.

«Se blâmer les uns les autres n'est pas la solution, nous devons nous adapter différemment à nos problèmes», a-t-il déclaré.

«Ce qui se passe en Syrie, ce qui se passe au Yémen, ce sont les misères que nos propres mauvais choix ont apporté non seulement à nous mais aux femmes innocentes, aux enfants et aux anciens», a noté Zarif.

Le ministre des Affaires étrangères exprimant son point de vue a déclaré que tous les pays de la région souffraient de l'extrémisme et du fléau de Daech.

«Nous sommes confrontés à des menaces communes et ils ont besoin de solutions communes», a-t-il souligné.

Zarif a ajouté: «Nous devons reconnaître que si nous créons un ennemi pour notre ennemi, il deviendra notre ennemi, avant de conclure : Nous devons chercher une solution à nos côtés et nous en sommes capables, alors nous devons nous éloigner de la formation de blocs et former des réseaux».

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**