Zarif souligne la nécessité de dialogues culturels dans le monde

Téhéran, 13 janvier, IRNA- Le Ministre iranien des Affaires étrangères a décrit les pourparlers culturels dans le monde d'aujourd'hui comme une nécessité cruciale pour la sécurité de tous.

« Il est regrettable que l'Asie, le berceau de la culture et de la civilisation, soit aujourd'hui le lieu des crises, des conflits et des massacres qui sont loin de la culture asiatique », a déclaré Mohammad Javad Zarif lors de la première Conférence asiatique sur le dialogue culturel, tenue dans la capitale iranienne samedi.

« L'idée de la formation des coalitions politiques, l'exclusion des autres, et de prendre ceux qui ne sont pas avec nous pour des ennemis, a été imposée sur les hégémonistes du monde », a déclaré Zarif ajoutant que ces idées ont conduit le monde vers la haine, l'extrémisme et les conflits.

La première conférence sur le dialogue culturel en Asie a débuté samedi dans la capitale iranienne avec un discours prononcé par Abuzar Ebrahimi Torkaman, directeur de l'Organisation de la culture et des relations islamiques (OCRI).

Le ministre iranien de la Culture et de l'Orientation, Abbas Salehi, le ministre des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, le ministre des Sciences, de la Recherche et de la Technologie, Mansour Gholami, le président de l'université de Téhéran Mahmoud Nili ainsi que le président du conseil d'administration de l'Université d'Istanbul Mustafa Aydin, Mohammad Meshkateddin le président de l'université de l'Est de Dahka, Din Syamsuddin le conseiller du président indonésien ont tenu des discours à la conférences.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**