Une fondation sera établie pour le Prix scientifique Mostafa

Téhéran, 13 janvier, IRNA- La 8ème réunion de Conseil chargé du Prix Mostafa, prix de l’OCI dans le domaine de la science et de la technologie vient de se tenir à Téhéran en présence de nombreux invités étrangers et les membres du Conseil.

Lors de la 8ème réunion de Conseil chargé du Prix Mostafa, prix de l’OCI dans le domaine de la science et de la technologie les participants ont décidé d'établir une fondation pour cet événement prestigieux scientifique du monde de l'Islam.

La Fondation sera responsable d'organiser la cérémonie de la remise du Prix, de planifier les occasions pour l'échange des expériences scientifiques et technologiques entre les pays islamiques, d'établir un centre de la science ainsi que de former un groupe réunissant les bénévoles et les volontaires dans le domaine scientifique au monde de l'islam, a déclaré le Secrétaire iranien du Conseil.

L'organisation des programmes pour le partage des expériences scientifiques et technologiques vise à la tenue des réunions sur la science et la technologie, au développement du réseau des relations des scientifiques du monde de l'islam et également à préparer le terrain pour les coopérations mutuelles des scientifiques de divers pays, a-t-il précisé.

Romain Murenzi, le directeur de l'Académie mondiale des sciences du Monde en développement (TWAS) qui était présent à la réunion tout en appréciant le prix précieux de Mostafa, a proposé l'attribution d'un prix séparé aux jeunes talents de 20-35 ans.

En plus, il a exprimé le souhait que TWAS collabore avec le conseil consultatif de l'établissement de Mostafa.
Le Président de la Fondation Science ECO Manzoor Hussain Soomro s'est pour sa part déclaré fier de soutenir au Prix Mostafa.
Le président de l'Académie des Science du monde de l'islam, le ministre iranien des Affaires étrangères ainsi que le ministre iranien de la Science faisaient partie des participants de la réunion.

Le 2ème prix « Mostafa » a été accordé le 3 décembre à Téhéran à Sami Erol Gelenbe, (né en 1945, Turquie), informaticien, ingénieur en électronique et mathématicien appliqué à l'Imperial College de Londres (Royaume-Uni) et à M. Amin Shokrollahi (né en 1964 en Iran), professeur de mathématiques et d'informatique qui a travaillé sur une variété de sujets, y compris la théorie du codage et la théorie de la complexité algébrique, a annoncé le chef du groupe des communications et des technologies de l'information et de la science.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422**