Représentant palestinien:La Palestine ne travaille pas avec Trump

Ramallah, 13 janvier, IRNA - La Palestine ne changera pas sa position pour exiger une alternative aux Etats-Unis dans les négociations et travailler avec l'administration du président américain Donald Trump, a déclaré le ministre du Plan de l'Autorité nationale palestinienne.

«Malgré la persistance des Etats-Unis à rester médiateur des négociations avec Israël [le régime sioniste], l'Autorité nationale palestinienne ne changera pas de position», a déclaré vendredi Nabil Shaath à l'agence de presse de la République islamique (IRNA).

«C'est ce que nous avons décidé à cause des décisions hostiles du président américain», a-t-il ajouté.

L'annonce faite par le président américain le 6 décembre de reconnaître Beit-ul Moqaddas comme la capitale du régime israélien a fait l'objet de nombreuses critiques partout dans le monde, même de la part de certains américains.

Shaath a insisté sur le fait que le monde n'a pas tendance à rester silencieux contre les erreurs américaines au Moyen-Orient. «Nous ne travaillerons pas avec l'administration Trump puisqu'ils sont monopolistes dans les négociations.»

«Les Etats-Unis ont laissé le régime sioniste attaquer brutalement la Cisjordanie et n'ont montré aucune réaction face à leur agression», a-t-il ajouté, disant que la communauté internationale cherche un cadre d'acteurs occidentaux et régionaux.

D'anciens responsables américains auraient révélé au journal sioniste Haaretz que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait offert à l'ex-président américain Barack Obama en 2014 de céder une partie de la péninsule du Sinaï en Égypte à des Palestiniens pour avoir attaché la Cisjordanie aux frontières israéliennes.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**