Le général Soleimani a déclaré la fin de Daech

Téhéran, le 21 novembre, IRNA- Dans un message au Guide suprême, le commandant de la Force Quds du CGRI le général-major Qasem Soleimani a félicité la fin de la domination de Daech.

Le commandant de la Force Quds du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), le général-major Qasem Soleimani, dans un message adressé au Guide suprême de la Révolution islamique, l'Ayatollah Seyed Ali Khamenei, en annonçant la fin de la domination de l'arbre maléfique de Daech, il a félicité le monde de l'islam pour cette grande victoire.

Suite à la victoire historique du Front de la Résistance islamique en Irak et en Syrie contre le complot du Terrorisme takfiri, qui a mis la fin à la domination de Daech en abaissant le drapeau de ce groupe américano-sioniste à Abu Kamal, le général iranien a félicité cette victoire au Guide suprême de la Révolution islamique.

Le texte intégral de la lettre Le général Soleimani:
Au nom de Dieu, le Très Clément Miséricordieux, le Très Miséricordieux
En vérité Nous t’avons accordé une victoire éclatante (48/1)

Cela fait six ans qu'une sédition dangereuse comme celles de l'époque de l'imam Ali( premier imam chiite) privant les musulmans de l'opportunité de comprendre le vrai Islam du Prophète Mohammad, a dominé cette fois comme une tempête dévastatrice le monde de l'Islam d'une manière complexe et enduite de poison de sionisme et d'arrogance.

Cette sédition dangereuse et empoisonnée a été crée par les ennemis de l'islam en vue d'étendre largement la guerre dans le monde de l'islam et de dresser les musulmans les uns contre les autres.

Il s'agit d'un mouvement maléfique qui sous le nom d' « l'Etat islamique d'Irak et de Damas» a réussi dès le premiers mois à tromper des dizaines de milliers de jeunes musulmans de ces deux pays et à établir efficacement et crucialement une crise très dangereuse dans le monde islamique en Irak et en Syrie.

Il a envahi des centaines de milliers de kilomètres de territoires de ces pays, y compris des milliers de villages, de villes, et de centres provinciaux, a également démoli des milliers d'usines, d'infrastructures et de raffineries, ainsi que de ponts et de puits, des routes, des lignes pétrolières et gazières, et des centres électriques. En plus, de nombreuses villes importantes ainsi que des monuments précieux historiques et la civilisation nationale ont été détruits ou brulés par les bombardements menés par Daech.

Bien que ce ne soit pas possible d'évaluer entièrement les dommages, mais selon les premières études, ils sont estimés à 500 milliards de dollars.
A cause de ce phénomène, un large nombre de crimes tout douloureux ont été commis qui ne sont pas observables; dont la décapitation des enfants, éplucher la peau des hommes vivants en face de leurs familles, capturer les filles et les femmes innocentes et les violer, bruler des vivants, et décapiter des centaines de jeunes.

Le peuple musulman de ces pays, stupéfaits par ce phénomène venimeux, une partie a été capturée par les poignards des criminels Takfiri, et des millions d'autres ont quitté leurs maisons et de sont déplacés dans d'autres villes et d'autres pays.

Dans ce sédentaire noir, des milliers de mosquées musulmanes et de centres sacrés des musulmans ont été détruits ou démolis, et ont parfois fait exploser une mosquée avec son Imam Jamaat et ses prières.

Plus de 6000 jeunes trompés au nom de la défense de l'Islam se sont fait exploser comme kamikaze avec des voitures pleines d'explosifs dans des mosquées, des écoles, même des hôpitaux et des centres collectifs réservés pour les musulmans; d'où des dizaines de milliers d'hommes, de femmes et d'enfants innocents ont été martyrisés à la suite de ces actes criminels.

Tous ces crimes, comme a avoué un plus haut fonctionnaire officiel américain, le président actuel, ont été conçus et mis en œuvre par des dirigeants et des organisations aux Etats-Unis, ceux qui ne cessent pas de continuer cette approche.

Par la grâce de Dieu et du Prophète de l'Islam (paix soit sur lui et sa famille) et sa famille honorable, ce qui a également brisé cette conspiration noire et dangereuse, c'était grâce à la direction rationnelle et aux conseils sages de l'Ayatollah Sistani qui a mobilisé toutes les possibilités pour faire face à cette tempête empoisonnée.

Certes, la résistance des gouvernements irakien et syrien, des forces armées et de la jeunesse de deux pays, notamment l'Unité de mobilisation populaire (Hachd al-Chaabi en arabe) et des jeunes musulmans d'autres pays, dans la lumière de la présence forte du Hezbollah, dirigé par l'honorable Seyed Hassan Nasrollah, ont tous joué un rôle décisif pour vaincre.

On doit également citer le rôle précieux du peuple et du gouvernement de la République islamique, le Président, le Majlis (parlement iranien), le ministère de la Défense et les forces militaires et de sécurité en particulier, dans le soutien des peuples et des gouvernements de l'Irak et de la Syrie.

En tant qu'un de vos soldats, je déclare la fin de la domination de l'arbre maléfique de Daech, suite à la libération de Abu Kamal, comme ldernier bastion de Daech, en abaissant le drapeau de ce groupe américano-sioniste et en relevant le drapeau de la Syrie.

Comme le représentant de tous les commandants inconnus et les soldats de cette scène, des milliers de martyrs et de défenseurs iraniens, irakiens, syriens, libanais, afghans et pakistanais du mausolée, qui ont sacrifié leurs vies pour défendre la noblesse et les lieux saints des musulmans, je félicite cette grande victoire décisive à vous, au peuple iranien, aux peuples opprimés syriens et irakiens et à tous les musulmans du monde, Et je remercie Dieu Tout-Puissant, pour cette grande victoire.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9422** 9053**