Président Rohani: Moscou est le partenaire stratégique de l'Iran

Téhéran, le 2 novembre, IRNA -Le président Hassan Rohani a déclaré mercredi que la Russie était considérée comme l'ami, le voisin et le partenaire stratégique de l'Iran et que l'Iran était déterminé à élargir ses relations et sa coopération avec Moscou.

Le président Rohani a fait ces remarques lors d'une réunion avec son homologue russe Vladimir Poutine qui est actuellement en Iran pour assister à des réunions entre les présidents iranien, azéri et russe.

Les relations entre Téhéran, Moscou et Bakou pour l'expansion des relations régionales et la coopération dans divers domaines sont d'une importance primordiale, a déclaré le président Rohani.

De très bons accords dans les domaines de l'énergie, de l'énergie nucléaire pacifique, des transports et du transit de marchandises ont été signés entre les deux parties et la coopération pour la mise en œuvre de ces accords sera en cours, a indiqué le Président Rohani.

Téhéran accueille ouvertement la présence active d'investisseurs russes du secteur privé dans la gestion de projets d'infrastructure tels que l'industrie et l'énergie, l'expansion des chemins de fer et la construction du corridor Nord-Sud, a déclaré le Président iranien.

Le Plan d'Action Global Commun (PAGC) était un accord international multilatéral dont l'aide au maintien renforce la paix et la stabilité dans la région et dans le monde, a-t-il déclaré.

Le rôle de la Russie dans le renforcement et la stabilité du PAGC et le respect des engagements de toutes les parties seront très impressionnants et importants, a déclaré le président Rohani.

Une coopération étroite entre l'Iran et la Russie dans la lutte contre le terrorisme dans la région a été très fructueuse et prometteuse et il est très important qu'une telle coopération se poursuive jusqu'à la fin d'une telle lutte, a dit Rohani.

Selon M. Rohani, les pays de la région souffriront beaucoup de l'instabilité dans la région et l'Iran soutiendra la stabilité et la sécurité de la région, et estime que les problèmes syriens doivent être résolus par des moyens politiques.

Les deux présidents ont appelé à l'expansion de la coopération bilatérale, régionale et internationale dans divers secteurs.

Le président russe, pour sa part, a remercié l'invitation et félicité les présidents iranien, russe et azerbaïdjanais et a déclaré que la République islamique d'Iran est un bon voisin et un partenaire stratégique pour la Russie et que les deux parties ont des intérêts communs.

Le président Poutine a également appelé à l'expansion de la coopération entre l'Iran, la Russie et l'Azerbaïdjan pour les transports, le transit des marchandises ainsi que le corridor Nord-Sud.

Il a exprimé l'espoir que la réunion conduira à l'expansion des relations et de la coopération entre les parties.

Les entreprises russes sont désireuses de coopérer dans divers domaines économiques tels que l'énergie nucléaire pacifique, les transports routiers et ferroviaires, a déclaré le président Poutine.

Les échanges commerciaux entre l'Iran et la Russie ont enregistré une croissance remarquable en 2016 et une telle tendance devrait se poursuivre, a déclaré le président Poutine.

Le PAGC était un très bon accord international qui servait la paix et la stabilité mondiale, a déclaré le président Poutine.

La non-acceptation de certains pays dans l'accomplissement de leurs devoirs et engagements internationaux n'est pas acceptable, a déclaré le président russe, ajoutant que Moscou estime que la violation unilatérale du PAGC n'est pas acceptable pour quelque raison que ce soit et que le PAGC n'a rien à voir avec les programmes de défense et de missiles de l'Iran.

L'AIEA est le seul organisme autorisé à vérifier l'engagement de l'Iran au PAGC, a déclaré le président Poutine.

Concernant les développements syriens, il a déclaré que le rôle de la Russie, de l'Iran et de la Turquie dans la lutte contre le terrorisme sera poursuivi dans le cadre des négociations d'Astana.


Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**