L'Iran avertit Washington contre l'abandon du PAGC

Téhéran, le 13 septembre, IRNA - Téhéran réfléchit à de nouveaux arrangements au cas où les États-Unis se retireraient de l'accord nucléaire de l'Iran, également connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC), a déclaré mercredi un porte-parole du gouvernement iranien.

« Si les États-Unis se retirent de l'accord, l'Iran verra certainement pour des réarrangements », a déclaré Mohammad Baqer Nobakht à l'agence de presse de la République islamique (IRNA) dans un entretien exclusif.

Le PAGC n'est pas un accord entre Téhéran et Washington, a ajouté Nobakht. L'accord international a été signé entre l'Iran d'un côté et le groupe 5 + 1 de l'autre, a t-il dit.

Les États-Unis, en dépit d'un rôle important, sont «un» des six signataires de l'accord international, a t-il souligné.

«Nous sommes engagés avec les cinq autres parties de l’accord sur le nucléaire et nous nous attendons à ce qu'ils jouent un rôle plus positif.», il a également déclaré que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) avait confirmé à maintes reprises la conformité de l'Iran au PAGC.

Cela signifie que nous sommes déterminés à négocier, a déclaré le porte-parole du gouvernement iranien.

Nobakht a ajouté que la principale préoccupation de l'Iran était de protéger ses intérêts nationaux.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**