Le chef de l'AIEA déclare que l'Iran répond aux obligations de l'accord nucléaire

Téhéran, le 12 septembre, IRNA - Les engagements nucléaires entrepris par l'Iran dans le cadre de l'entente nucléaire sont en cours d'exécution, a déclaré le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

« L'Agence continue de vérifier le non-détournement de matières nucléaires déclaré par l'Iran dans le cadre de son accord de garanties. Les évaluations concernant l'absence de matières nucléaires non déclarées et les activités en Iran restent en cours », a déclaré Yukiya Amano à la Commission de 35 pays lundi.

Selon le site officiel de l'AIEA, il a noté que «Nous continuerons à mettre en œuvre le Protocole additionnel en Iran, y compris la réalisation d'accès complémentaires aux sites et autres sites, comme dans d'autres pays avec des protocoles supplémentaires».

La réunion du Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) s'est ouverte aujourd'hui et a discuté de diverses questions, comme le dernier rapport sur l'accord nucléaire de l'Iran, connu sous le nom de Plan d'action global commun (PAGC).

Le renforcement de la coopération internationale en matière de nucléaire, de rayonnement, de transport et de sécurité des matières nucléaires, la mise en œuvre des garanties en Corée du Nord, la mise en œuvre d'accords de garanties en Syrie et l'utilisation des garanties de l'AIEA au Moyen-Orient sont parmi les sujets à discuter lors de la réunion.

L'Agence internationale de l'énergie atomique dans son 8ème rapport saisonnier, a de nouveau vérifié l'engagement de l'Iran envers le PAGC. Le 16 mai 2017, l'Agence a vérifié que le HWPP avait été fermé.

Dans une lettre datée du 11 juin 2017, l'Iran a informé l'Agence que l'exploitant du HWPP avait l'intention de «démarrer» l'usine le 17 juin 2017.

Le 7 août 2017, l'Agence a vérifié que la centrale était en exploitation et que Le stock d'eau lourde de l'Iran était de 111,0 tonnes métriques, indique le rapport de l'AIEA. «L'Iran a continué à enrichir l'UF6 à FEP.16 L'Iran n'a pas enrichi l'uranium au-dessus de 3,67% U-235 (paragraphe 28)».

L'ambassadeur et le représentant permanent de l'Iran à l'AIEA, Reza Najafi, a déjà déclaré que le nouveau rapport de l'entité sur le respect par l'Iran de l'accord sur le nucléaire révèle que la rhétorique des fonctionnaires américains et le battage médiatique n'ont pas eu d'impact sur les activités de vérification et ont rendu compte de l'affaire.

Suivez l'IRNA sur Twitter @Irnafrench
9053**