L'Iran fait l'éloge du rôle de l'OPEP dans la stabilisation du marché pétrolier

Astana, le 10 septembre, IRNA - Le président iranien lors d'une réunion avec son homologue vénézuélien a salué les efforts des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), y compris le Venezuela ainsi que les non membres de l'OPEP pour stabiliser le marché pétrolier.

Les efforts des membres de l'OPEP et de l'OPEP pour réduire la production, soutenir les prix du pétrole et équilibrer le marché ont apporté des résultats positifs, a déclaré le président Hassan Rohani lors d'une réunion dimanche avec Nicolás Maduro, en marge de l'Organisation de la coopération Islamique ( OCI), Sommet sur la science et la technologie dans la capitale kazakhe, Astana.

Rohani a souligné la nécessité de poursuivre ces efforts. Le président iranien a également appelé à l'unité et à la coopération entre les pays indépendants pour lutter contre les pressions exercées par les États-Unis et les efforts de Washington pour interférer dans les affaires intérieures d'autres pays et semer la discorde parmi eux.

En se référant à la question du terrorisme comme un grave problème, Rohani a déclaré que les pays de la région qui se sont opposés au terrorisme ont eu de grandes réalisations dans leur lutte contre le phénomène. Maintenant, les terroristes sont désespérés en Irak et en Syrie, a t-il dit.

«En battant les terroristes, nous allons restreindre les interventions étrangères dans la région», a ajouté M. Rouhani.

Il a également exhorté la création d'une commission économique commune pour renforcer la coopération bilatérale entre l'Iran et le Venezuela. Pour sa part, le président vénézuélien a déclaré que les membres de l'OPEP et non membres de l'OPEP participeraient à une réunion à la fin de l'année pour négocier l'amélioration des prix du pétrole.

Le président Maduro a déclaré que son pays est désireux d'approfondir les liens avec l'Iran.

La mise en place d'une commission économique commune devrait préparer le terrain pour examiner de nouvelles opportunités pour renforcer la coopération bilatérale entre Caracas et Téhéran.

En se référant aux pressions des États-Unis sur son pays, Maduro a déclaré que le peuple vénézuélien restera uni et résistera aux pressions et aux interférences de Washington.

Les membres de l'OCI, lors de leur réunion d'aujourd'hui, devraient également discuter de la situation des musulmans Rohingya en Birmanie.

Plus tôt samedi, le président iranien, lors de son rencontre avec son homologue turc Tayyip Erdogan a appelé à mettre un terme immédiat à la violence contre les musulmans Rohingya dans le pays.

9053**