Cod: 82534679 (5988091) | Date: 18/05/2017 | à: 11:30|
Version imprimable | Send To Friend

La présidentielle iranienne scrutée à travers le monde

Téhéran, le 18 mai, IRNA- Les médias de 42 pays du monde vont couvrir l’élection présidentielle et celle des Conseils municipaux, prévues le 19 mai, en Iran.

A l’étranger, les élections iraniennes suscite une couverture médiatique inédite. Plus de 570 journalistes de 42 pays sont venus en Iran pour couvrir la 12ème élection présidentielle et à la 5ème élection des conseils municipaux aux yeux des médias du monde entier.

Le nombre des journalistes étrangers a connu une augmentation de 35% par rapport de dernière présidentielle iranienne en 2013.

Les représentants de 44 agences de Presse, 144 chaînes de radio et télévision, 71 journaux et revues, 14 associations de photo et 2 sites d’infos. Les pays qui couvrent les élections: l'Azerbaïdjan, l’Albanie, l’Autriche, l’Espagne, l’Australie, la Slovénie, l’Afghanistan, l’Allemagne, les Émirats arabes unis, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Italie, la Bahreïn, le Belgique, le Pakistan, la Turquie, la Chine, le Danemark, la Russie, la Roumanie, le Japon, la Syrie, la Suède, la Suisse, l’Irak, Oman, la France, la Palestine, le Qatar, la Corée du Nord, la Corée du Sud, la Canada, la Colombie, le Koweït, la Liban, la Pologne, le Luxembourg, l’Egypte, la Norvège, le Viêt Nam, les Pays-Bas et l’Inde.

La 12ème élection présidentielle est prévue pour le 19 mai. Le 20 Avril, le Conseil des gardiens a approuvé la candidature de six candidats à présidentielle : Mostafa Aqa Mirsalim ancien ministre de la culture et de l’orientation islamique, Mohammad Bagher Ghalibaf maire de Téhéran, Mostafa Hashemitaba ancien ministre du sport, Es-haq Jahangiri premier vice- président, Seyed Ebrahim Raïssi qui dirige actuellement la Fondation de l'Imam Reza et le président sortant Hassan Rohani.

Le premier vice- président iranien, Es-haq Jahangiri, a retiré mardi sa candidature au profit au profit du Président sortant Hassan Rohani. De même, le maire de Téhéran Mohammad Bagher Ghalibaf a retiré sa candidature au profit du l’Hodjatoleslam Seyed Ebrahim Raïssi.

Selon le Directeur du bureau des élections du ministère iranien de l'Intérieur Ali Asghar Ahmadi, plus de 56 millions d'Iraniens ont le droit de voter à la 12ème élection présidentielle de la République islamique.

Après la révolution islamique en 1979, l'Iran a tenu en moyenne une élection par an, toujours marquées une forte participation des Iraniens dans les affaires de leur pays.

9053**


 
  • Dernières Infos
  • Presse