La liste finale des candidats pour l'élection présidentielle

Téhéran, le 20 avril, IRNA- Le bureau des élections de l'Iran a publié la liste des candidats autorisés à participer au scrutin.

Selon ministère iranien de l’intérieur, les noms du président sortant Hassan Rohani, de l’hodjatol-islam Ebrahim Raïssi, d’Eshaq Jahangiri, de Mohammad Bagher Ghalibaf, de Mostafa Mirsalim et de Mostafa Hashemitaba sont placés dans la liste qualifiée par le Conseil des gardiens.

-Le président sortant Hassan Rohani, né en 1948, il est un homme d'État, diplomate et universitaire iranien, président de la République islamique d'Iran depuis 2013.

Avocat, il a fait sa thèse en droit à l’université britannique de Glasgow. Secrétaire général du Conseil de sécurité nationale de 1989 à 2005, il a dirigé les négociations nucléaires de 2003 à 2005.

En 2003, dans une perspective de reprises de relations diplomatiques, c’est lui qui a accueilli à Téhéran les ministres des Affaires étrangères français, britannique et allemand (Dominique de Villepin, Jack Straw, Joschka Fischer) afin de leur garantir la nature purement civile du programme nucléaire iranien.

- L’hodjatol-islam Ebrahim Raïssi, Agé de 56 ans, il dirige actuellement la Fondation de l'Imam Reza, le huitième Imam des musulmans chiites, dont le mausolée se trouve dans la ville sainte de Machhad, dans le nord-est de l'Iran.

Étant titulaire d'un doctorat en jurisprudence juridique, il a déjà occupé divers poste publique y compris chef du conseil de surveillance de la Radio et de la Télévision, procureur général , procureur général des affaires religieuses, membre de l'association des religieux combattants de Téhéran et membre du conseil administratif de l'Assemblée des experts.

Ebrahim Raïssi placé en tête de la liste du Front populaire des forces de la révolution islamique (Jamna), une nouvelle alliance du camp conservateur. Mais il a déclaré qu’il participerait à l’élection présidentielle comme un candidat indépendant.

- Eshaq Jahangiri, né en1957, homme politique iranien, premier vice-président de la République depuis 2013.

Titulaire d'une maîtrise en administration industrielle de l'université de technologie de Sharif, il a déjà occupé divers poste publique y compris directeur adjoint du département de l'Agriculture de la province de Kerman, député au parlement iranien (Majlis), gouverneur de la province d'Ispahan et ministre des Mines et des métaux.

- Mohammad Bagher Ghalibaf, né en 1961, il a été élu maire de Téhéran en septembre 2005.

Il était ancien chef des forces aériennes des Gardiens de la révolution, ancien chef de la police nationale, ancien combattant. Son nom est placé dans liste du Front populaire des forces de la révolution islamique (Jamna), une nouvelle alliance du camp conservateur.

- Mostafa Mirsalim est le chef du Conseil central du Parti de la coalition islamique. 69 ans, ingénieur de formation, est un homme politique conservateur qui avait occupé le poste de ministre de la culture et de l'orientation islamique du pays entre 1994 et 1997.

-Mostafa Hashemitaba est l’ancien Ministre de l'industrie et l'ancien chef du Comité National Olympique de l’Iran.

La campagne électorale se tiendra du 28 avril au 17 mai.

La 12ème élection présidentielle, la 5ème élection municipale, ainsi que l’élection parlementaire pour certaines circonscriptions auront lieu le 19 mai.

9053**