Cod: 82440242 (5851427) | Date: 22/02/2017 | à: 11:06|
Version imprimable | Send To Friend

L’Iran est prêt à interagir avec les Etats du Golfe Persique

Téhéran, le 21 février, IRNA- Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Bahram Qasemi, a déclaré que Téhéran était prêt à interagir avec les Etats du golfe Persique.

Se référant à la visite du Président Hassan Rohani la semaine dernière à Oman et au Koweït, comme étant un signe de bonne volonté de l'Iran, qui a de part ce déplacement, montré son intérêt dans la mise en place de liens équilibrés et raisonnables avec les pays de La région .

« Le voyage du président à Oman et au Koweït révèle également la volonté de l'Iran de promouvoir les relations bilatérales avec ses voisins du Sud et sa croyance en la nécessité de l'interaction et du dialogue dans le système actuel des relations internationales » a affirmé mardi le porte parole du gouvernement dans une interview exclusive à l'IRNA

« Le Président Rohani s’est seulement rendu dans ces deux pays, notamment à Oman sur l'invitation du Sultan Qaboos mais l'Iran est également prêt à améliorer et à élargir son interaction avec tous les pays de la région du Golfe Persique à condition d'une volonté réciproque et de la préparation de ces rencontres », a-t-il ajouté.

Interrogé sur la réponse claire de l'Iran aux propos répétés du ministre des Affaires étrangères de l'Arabie Saoudite, M. Qasemi a déclaré : «Nous cherchions et cherchons toujours une interaction constructive et logique avec tous nos voisins ; c’est un principe immuable, mais à condition que ces pays montrent aussi un intérêt clair à ces relations»

« Nous avons déjà déclaré que la sécurité et la stabilité de la région se réalisera à la lumière d’un mouvement collectif solidaire», a-t- il dit.

« L'Iran a toujours cherché des relations fondées sur le respect de la souveraineté nationale et la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays » en finissant par une question «est ce que l'Iran a envahi un pays au cours des 250 dernières années? »

M. Qasemi a également appelé à cesser les accusations répétées et sans fondement contre l'Iran en mettant plutôt l’accent sur la nécessité de s’engager dans une politique basée sur la coopération et la participation commune dans la région de Golfe Persique.

« Malheureusement la vision de certains voisins consiste en une vision iranophobe, ils ont compté sur les puissances étrangères pour régler les problèmes régionaux, mais ces ingérences dans les affaires intérieures de la région ont considérablement endommagés relations entre les pays de la région », a regretté M. Qasemi.

« Les États régionaux devraient adopter des politiques fondées sur la coopération collective pour assurer la sécurité et résoudre les questions essentielles », a-t-il dit.

Soulignant que les menaces ne sont pas un moyen de résoudre les problèmes, Qasemi a réaffirmé que menacer l'Iran n'aurait aucun résultat constructif et ne serait seulement qu'une perte de temps de moyens au détriment de relations amicales et fructueuses.

9053**


 
  • Dernières Infos
  • Presse