Washington : L’importation d'uranium naturel en Iran n’est pas interdite

Téhéran, le 10 janvier, IRNA- Le porte-parole du département d'État américain et celui de la Maison blanche ont déclaré que l’entrée d'uranium brut en Iran n’était pas interdite.

Les médias américains rapportent que la Maison Blanche et d'autres puissances mondiales ont approuvé le transfert d’une importante cargaison d'uranium naturel en provenance de Russie et à destination de l'Iran et cela dans le cadre de l’accord sur le nucléaire.

Selon USA Today, le porte-parole de la Maison blanche Josh Ernest et le porte-parole du département d'État américain John Kirby, ont déclaré que l’entrée d'uranium brut en Iran n’allait pas à l’encontre des principes sur l’accord nucléaire, en insistant sur la nécessité de l’inspection et du contrôle des cargaisons d'uranium destinés à Iran.

Rejetant l’interdiction du déplacement d’uranium, John Kirby a affirmé que l'uranium naturel n'était pas utilisé directement pour construire des bombes.

« Conformément aux conditions de l’accord sur le nucléaire, les mesures de vérification et de transparence avancés sont prévues pour toutes les cargaisons d’uranium naturel importés par l’Iran et cela pendant vingt cinq ans », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Josh Ernest a rappelé les mesures de contrôles mentionnés dans le texte sur l’accord nucléaire afin d’assurer que l’Iran n’irait pas à l’encontre de ses engagements.

Les diplomates ont déclaré à l'Associated Press, que le transfert récemment accepté prévoyait la livraison de 116 tonnes d'uranium naturel.

9053**