Code: 82354047 (5730928) | Date: 20/12/2016 | Time: 14:32|
Print Version | Send To Friend

Yalda ; Fête de la victoire de la lumière sur les ténèbres

Téhéran, le 20 décembre, IRNA _Les iraniens célèbrent la nuit de mardi à mercredi, Nuit de Yalda, la plus longue nuit de l’année.

La nuit de Yalda, connue également sous le nom de shab-e tchelleh, est l’une des grandes fêtes dans la tradition iranienne. Il s’agit en fait de la célébration du solstice d’hiver.

Cette fête se déroule le 21 décembre pour célébrer la naissance de Mithra, la déesse du soleil. Elle est une personnalité mythique qui délivrait le monde de ses Ténèbres. La cérémonie de la nuit de Yalda est une fête en honneur de la victoire de la lumière sur les ténèbres.

Dans la tradition iranienne, la lumière est associée au monde divin, à la spiritualité et aux forces bienfaisantes, et les ténèbres et l'obscurité sont associées aux forces maléfiques.

Les Iraniens se réunissent en famille, notamment chez les grands- parents. Ils se rassemblent autour d’une table ou d'une nappe garnie de nourriture. Comme dans toutes les cérémonies iraniennes, la nourriture occupe une place importante et symbolique. Les Iraniens célébrent cette nuit en savourant des fruits dont le centre est rouge notamment grenades et pastèques. Le rouge représentant le feu est le symbole du soleil. La pastèque et la grenade sont respectivement considérées comme symbole de bonne santé et de cycle de la vie. De même, des fruits secs, conservés depuis l’été spécialement pour cette occasion, symbolisent la prospérité et la résolution des problèmes.

Cette fête, sur proposition de l’Iran, a été inscrite le 19 mars 2015 à l'UNESCO sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, comme «la nuit de la naissance du soleil ». Cet héritage se transmet de générations en générations.

Par : Faezeh Taheri
Editeur: Marzieh Shahbazi
9053** 9053**


 
  • Dernières Infos
  • Presse